Faire du geocaching sans GPS, c’est possible ?

Bonjour tout le monde,

Il y a quelques temps, je vous avais parlé du Geocaching. J’avais découvert cela en Suisse, en avait entendu parlé par mes copines de scrap (oui ça a rien à voir, mais on papote plus souvent qu’on ne scrap alors…..) et j’ai enfin trouvé ma première cache aux USA!
Pour rappel : c’est une sorte de chasse au trésor mondiale, cliquez sur le lien ci-dessus pour en savoir plus!

Bref, j’aime de plus en plus en faire! Je trouve ça sympa de chercher ces petits contenants un peu partout dans le monde (enfin pour le moment, un peu partout en Californie), découvrir de nouveaux lieux, avoir un « but » à une promenade ou tout simplement une étape… Nico pourra vous confirmer que cela me va bien, vu que dans les jeux videos, je préfère chercher les coffres, les drapeaux, les objets cachés que faire le jeu en lui-même (notamment dans Assassin’s creed) et en plus ça l’arrange puisque lui fait le reste (et que ça le gonfle de chercher les drapeaux).

Mais quand on débute le geocaching, on se rend vite compte qu’un GPS c’est pratique. On rentre les coordonnées de la cache (qui sont toujours données sur la fiche de la cache sur le site), on y va, on cherche et on trouve (ou pas).
Hors moi, j’ai pas de GPS, enfin si, celui de la voiture mais qui est pas hyper précis et il n’aime pas quand je sors de la route. Notre téléphone portable a un GPS mais il marche pas s’il n’a pas de wifi (super) ou de 3G (mais j’ai pas de forfait 3G), autrement dit hors de chez moi (ou presque). Je peux donc chercher une cache chez moi, mais pas plus loin, vous comprendrez que l’intérêt est limité. Surtout si c’est moi qui la cache, hormis devenir amnésique mais sinon le jeu va être plutot simple…

Mais comme « Impossible n’est pas français », j’ai trouvé quelques solutions pour faire du geocaching sans GPS (ou avec un téléphone android).
Cela demande un peu plus de préparation mais c’est possible. Vous pouvez faire l’une des deux solutions ou un mélange des deux suivant les cas (c’est ce que je fais).

Solution 1 pour faire du Geocaching sans GPS

C’est la plus simple.
Vous allez sur le site du geocaching, vous repérez la ou les caches qui vous intéressent.
Vous lisez la fiche de la cache et vous copiez-coller les coordonnées GPS dans google maps pour avoir une idée de où elle se trouve.
Astuce 1 : copiez coller une première fois dans Google et faites rechercher, ouvrez avec google Maps. Google maps va vous donner l’adresse (route) la plus proche, et donc pas forcément la localisation précise.
Exemple :

geocaching GPSCopiez coller une deuxieme fois, et faites rechercher, là Google Maps va vous placez exactement le point aux coordonnées.
Exemple :

geocaching GPS

Ensuite, pour que ce soit un peu plus simple, je note sur un papier ou un petit carnet :

  • le numéro de la cache en cours (GC quelque chose) pour la retrouver facilement ensuite sur le site quand je l’aurai trouvée (ou pas).
  • des indices qui se trouvent dans le texte de la cache ou carrément dans « l’indice » donné s’il y en a un.
  • la taille de la cache, je cherche une mini boite, une grosse boite?
  • Eventuellement des infos trouvées dans les logs des gens (certains donnent des précisions ou des indices) ou sur les photos des autres gens (couleur de la boite, type de boite, environnement de la photo…).
  • Et soit j’ai une carte du lieu et je met une croix à l’endroit précis donné par Google maps, soit j’ai pas de carte et je note comment y arriver et je fais un ptit dessin rapide suivant google maps (type : croisement des routes, emplacement de maisons…).

J’aurai ainsi par exemple pour la cache ci-dessus :

  • GC2VY9A
  • toute mini boite (« sign only container » -> autrement dit ya que le papier roulé en tout petit qui rentre dedans)
  • A coté d’un endroit où les gens vont faire de l’avion téléguidé.
  • Et l’indice me dit « au niveau des yeux », en moyenne évidemment ça dépend la taille des gens, mais c’est pas hyper haut et c’est pas au ras du sol quoi.
  • Dans les photos, je vois que les gens se prennent en photo devant un petit arbre, donc je le note aussi.
  • « Apres l’entrée du parc, à droite, premier parking ».
  • Et mon dessin (vous constaterez que c’est du tres bas niveau de dessin, on a pas besoin d’avoir fait les beaux arts, le principe est que vous vous compreniez). Si ya des noms de route je les note, mais là c’est pas le cas comme c’est dans un parc.
    geocaching GPS

Avec ça, je suis parée, je peux partir en Geocaching sans GPS!

J’ai fait comme ceci pour repérer toutes les caches des iles que nous allons faire en Polynésie française (je vous dirais si j’ai pu en trouver). Bon j’ai du bol, il y en a vraiment peu à Tahiti, donc je les ai toutes notées (une dizaine en tout), histoire d’avoir du choix une fois sur place. S’il y en a trop sur le lieu que je veux faire, je note celles qui me paraissent les plus simples/faisables (et qui sont toujours actives! Pensez à regarder les derniers logs, si tout le monde met « not found » (non trouvé) c’est pas très bon signe.)

Alors oui ya des fois où je vais sur place avec mon ptit carnet et ma ptite carte et que je trouve rien… mais avec un GPS ce serait pareil, on trouve pas toujours le trésor!

Solution 2 pour faire du Geocaching sans GPS

Solution un chouilla plus geek et moins simple, mais plus précise. J’utilise l’application « c:geo » sur Android. Désolé pour ceux qui ont des Iphones, cette appli n’existe pas dans l’apple store.

Sur cette application, quand je suis chez moi (avec wifi donc), je cherche les caches qui m’intéressent et je les enregistre dans l’appli pour les avoir hors ligne (bouton enregistrer quand vous êtes sur la fiche de la cache).

Cette étape m’économise la partie « j’écris sur un papier ou le carnet tous les indices et infos ». J’aurai ainsi accès au descriptif de la cache, la carte « en gros », son numéro, l’indice… meme sans wifi!

Et ensuite, soit vous avez un GPS qui marche sans WIFI et vous pouvez y aller comme ça, soit vous avez l’option « carte hors ligne » avec l’application c:geo.

C’est là que cela se complique un peu. Il vous faut aller chercher une carte sur ce site en fonction de la région qui vous intéresse. Ensuite suivez les instructions sur ce site pour installer la carte sur votre téléphone (grosso modo copier la carte sur le téléphone et dans les paramètres de l’appli vous lui dites « carte offline » et vous choisissez le dossier où vous avez mis la carte).

Ensuite, j’ai mes caches enregistrées qui s’affichent sur la carte hors ligne comme si j’étais connectée au site. J’ai plus qu’à aller chercher!
Cette étape m’évite donc de dessiner mon ptit plan à la main.

Et donc je précise, si vous avez un téléphone qui fait GPS+3G, pas besoin de vous embetez avec tout ça, vous pouvez directement passer par l’appli officielle geocaching ou c:geo sans enregistrer, télécharger les cartes… bande de petits veinards!

Voila pour mes petites astuces de Geocaching! Et ça marche! Puisque depuis janvier, j’ai fait 19 caches grâce à ce système (ok -1 qu’on a fait avec Stephanie et ils avaient eux le telephone GPS).

Et vous vous faites du Geocaching? Vous faites comment? Avec ou sans GPS?

A+

Karine

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Vous aimez? Partagez!Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

12 commentaires sur “Faire du geocaching sans GPS, c’est possible ?

  1. Haaaaa ! Ca c’est de la transmission de pensées !!

    Quand je suis rentrée de la crèche avec Petit Dernier ce midi, j’ai vu des gens avec des papiers dans le parc à côté de chez moi, qui semblaient chercher quelque chose. Je me suis rappelée qu’il y avait une cache dans ce parc (j’étais allée sur le site quand j’avais lu ton précédent article sur le sujet) mais ne me rappelais plus comment ça s’appelait ! Je voulais donc te redemander !

    C’est trop fort que tu en parles juste aujourd’hui ! Il faut vraiment que j’aille trouver cette première cache, mais ça ne me semblait pas aussi clair que tes explications, sur leur site… Pas d’indice précis, pas de photo, pas de lieu précis (le parc est GRAND !)… J’y retourne de ce pas (de ce clic, plutôt).

    Merci !

    • De rien!
      Tu me diras si tu trouves! Tu dois forcément avoir les coordonnées GPS (en haut à gauche), apres les indices et les photos ça dépend des caches et des gens. Mais si ya aucun indice c’est que la cache n’est pas trop dure. J’en ai pas encore eu sans aucune info, t’as souvent un indice caché qui traine.

  2. Ahahahahah
    t’es tarée de faire du géocaching sans gps 😉
    Faut vraiment que Nico investisse !

    • C’est pour les ptits joueurs le gps! Je suis à 21 avec mon systeme, il est pas si pourri!

  3. Nous étions des Moldus jusque très récemment, puis comme nous sommes de nature boulimiques dans la famille, nous avons découvert plus de 40 caches en deux mois. Il y a plein de caches près de Winterfell.
    Bien sur il faut faire attention de ne pas se faire repérer par des Sauvageons ou pire des Marcheurs blancs, mais jusqu’à présent cela se passe bien 🙂
    D’ailleurs je pense en faire un épisode prochainement (Ceux qui géocachaient) (le teasing de folaï)
    ‘fin bref, quand nous sommes dans le Bois Sacré et que mon GPS me lâche, je sanglote.

    Mais sérieusement, tu habites à deux pas de la silicon valley et t’as pas de GPS, nan mais allo 🙂

    (Ceci dit, c’est très courageux de faire comme tu le fais)

    • 40 en 2 mois! Vous y allez pas de main morte (j’étais contente avec mon 21 en 3 mois :D)
      Oui des fois on passe un peu pour des gens bizarre je pense en faisant du geocaching. Hier je suis restée 10min à regarder et toucher attentivement un lampadaire… hum

      Et oui je suis dans la Silicon Valley sans GPS.. et encore plus drole sans 3G et encore plus drole, au milieu de Cupertino (ville Apple), la 3G que j’avais en Octobre… ne passait pas! Voila ils ont donc des iphone mais ya pas la 3G chez eux 😀

  4. HAHAHA : hallucinant le coup de la 3G qui ne passe pas.
    Remarque l’été dernier au cœur de Paris, là où nous logions : aucun réseau. Obligée de balancer mon portable à droite et à gauche pour trouver le meilleur endroit pour téléphoner (comme dans la cambrousse easterosienne).
    Tout ceci me fait penser que j’ai le dernier épisode de Silicon Valley à regarder, tiens.

  5. Bonjour,
    merci d’avoir cité mon site, c’est sympa !
    Une façon plus simple d’avoir des bouts de cartes autour des caches est d’activer les options dans le menu => données hors ligne => « enregistrer les cartes pour une utilisation hors ligne » et « enregistrer les cartes autour des points intermédiaires ». Ensuite quand tu en enregistres une cache, tu as dans l’onglet détails en bas une carte centrée autour de la cache 🙂
    Happy geocaching !

    • Merci pour cette astuce que je ne connaissais pas! Je file voir ça, ça peut potentiellement me servir dans les prochaines semaines! Et bravo pour ton site qui est une mine d’info pour moi qui « débute » en Geocaching (sans GPS).
      Bon geocaching!

  6. Hoslin

    3 em solution convertir les coordonnées GPS en cordonnées utm puis une carte IGN 1.2500 et une bousol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>