La viande cancérigène? Décryptage

Bonjour tout le monde,

 

Si vous ne vivez pas dans une grotte coupée du monde, c’est à dire sans les infos TV, sans facebook, sans internet et les journaux en ligne, sans twitter, sans les journaux papiers, sans collègues, famille ou amis et sans la radio… vous devriez avoir vu ça dans les journaux récemment : La viande rouge et la viande transformée sont cancérigènes! 

 

viande rouge cancerigene charcuterie

Et c’est l’OMS qui le dit.

Que dit exactement l’OMS?

Tout d’abord, voici le communiqué de presse de l’OMS.

Ils indiquent donc que la viande rouge a été classée dans le groupe 2A (probablement cancérigène pour l’Homme) sur la base d’une méta-analyse (ils ont repris pleins d’études scientifiques sur le sujet et les ont passées en revue). Et la viande transformée (charcuterie et plats préparés) a été classée dans le groupe 1 (cancérigène pour l’homme).
Et donc là les médias s’engouffrent dans la brèche : le tabac ou l’amiante est aussi dans le groupe 1, la viande est donc comme la clope, hyper dangereux.

Dans le communiqué, ils indiquent que cela vaut surtout pour le cancer colorectal. La consommation de 50g de viande par jour augmenterait de 18% le risque de cancer colorectal.

Ils précisent : “Pour un individu, le risque de développer un cancer colorectal en raison de sa consommation de viande transformée reste faible, mais ce risque augmente avec la quantité de viande consommée”.

Ils disent aussi que la viande rouge a une valeur nutritive, qu’il faut donc trouver un équilibre entre les bénéfices et les risques.

Ensuite ils ont produits une FAQ pour préciser un peu leur communiqué de presse. On y apprend donc qu’ils n’ont pas évalué le mode de cuisson.

Ils ont relevé 50 000 décès par cancers probablement attribués à la consommation de viande rouge et 34 000 pour la viande transformée par an. Ils comparent cela au tabac :  1 000 000 de décès par cancer dus au tabac par an, 600 000 pour l’alcool et 200 000 pour la pollution atmosphérique.

Ils indiquent ne pas avoir évalué les risques pour la viande blanche et pour les végétariens : « Les régimes végétariens et les régimes carnés ont des avantages et des inconvénients différents pour la santé. Cependant, cette évaluation ne comparait pas directement les risques sanitaires chez les végétariens par rapport aux personnes qui consomment de la viande. Ce type de comparaison est difficile à faire, car ces groupes peuvent être différents à d’autres égards que leur consommation de viande. »

 

Qu’en conclure?

Tout d’abord voyons cette histoire de classement 1, 2A, 2B…

OMS classement cancerigene viande

Ce classement indique donc si la substance est probablement, certainement,pas du tout cancerigène. Mais cela ne rend pas du tout compte de la « puissance » de l’effet. Autrement dit le risque associé n’est pas relié au groupe de classification.
Dans le groupe 1, nous avons donc la cigarette (actif ou passif), la viande transformée, l’exposition au soleil, l’amiante, l’arsenic, l’alcool … Mais cela ne signifie pas que tous ont le même effet sur votre santé, ils ne sont pas tous aussi nocifs les uns que les autres.

Faisons une petite comparaison :

  • Le Tabac : Le tabagisme actif augmente de 10 à 15 fois le risque de cancer (par rapport à un non fumeur).
  • La viande rouge et transformée : Cela augmente de 18% (par 50g) les risques de cancers.

Comment comparer des pourcentages et des « fois »?

Une augmentation de x pourcents revient à multiplier (« fois ») par : 1 + x/100. Par exemple, une augmentation de 18% pour la viande rouge/transformée revient à : 1 + 18/100 soit 1.18 fois.

Et si on veut passer le tabac actif en pourcentage, 10 fois correspond à un risque de 900% (un peu de maths : 1+x/100=10, donc x/100=9, donc x=900) et 15 fois correspond à un risque de 1400%.

On voit donc bien que ce n’est pas parce que le tabac et la viande transformée sont dans la même catégorie (1) que le risque est le même! Donc non, fumer et manger de la viande rouge ne revient pas au même pour votre santé.

 

 

En conclusion, oui la viande transformée augmente votre risque de cancer colorectal et la rouge l’augmente probablement, la recommandation est de donc de limiter la consommation de viande transformée (charcuterie, plats préparés) et viande rouge mais pas forcément de la bannir complètement. Mais cette recommandation est déjà valable puisque ces produits transformés sont aussi riches en gras et en sel, donc cela pose déjà problème pour votre santé (cardiovasculaire, diabète, obésité, tension…) surtout s’ils sont consommés en grande quantité!

Les cancers sont des maladies multifactorielles, c’est à dire qu’un seul facteur ne va pas à 100% vous provoquer un cancer. Bien souvent, la génétique, le mode de vie, l’environnement, d’autres maladies associées vont favoriser l’apparition d’un cancer. Ce n’est pas parce que vous mangez 2 tranches de saucisson ou un bifteck un jour, que vous aurez un cancer du colon le lendemain. Tout comme ce n’est pas 100% des fumeurs qui vont développer un cancer du poumon.

Autrement dit : mangez de tout, de façon équilibrée et en quantité raisonnable 🙂

Si vous avez des questions, remarques, avis, n’hésitez pas à me laisser un commentaire!

A+

Karine

Rendez-vous sur Hellocoton !
Vous aimez? Partagez!Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

9 commentaires sur “La viande cancérigène? Décryptage

  1. Parler de viande rouge, ça me donne envie d’un bon tournedos avec une sauce au roquefort, tiens ! C’est malin !…

    Plus sérieusement, vu le prix de tous ces produits, ça fait bien longtemps qu’on n’en mange plus beaucoup…

    Et il vaut mieux quoi ? Mourir de faim dans une semaine parce qu’on ne peut plus rien manger sans craindre une quelconque maladie, ou mourir d’un cancer colorectal dans 50 ans parce qu’on aura goûté aux plaisirs de la viande rouge ? Ils sont drôles ces spécialistes…

    • Sans oublier de ne pas fumer, de pas respirer (pollution), ne pas boire d’apero, ne pas s’exposer au soleil, ne pas manger de sucre, de sel, de gras, de legumes (pesticides), de poissons (metaux lourds), en supprimant nos genes (tres gros facteur de risque generalement)…. bref, on vit et donc il existe des facteurs de risques, c’est normal. Vivre c’est prendre 100% de risques de mourir un jour 🙂

      • C’est exactement ça ! Mais ce serait dommage de ne pas pouvoir prendre ce risque 😉

  2. Chris

    Me voilà rassurée! Je ne vais pas me priver de manger un tournedos ou une bonne choucroute de temps en temps!

    • Voila c’est ça, tant que c’est pas tous les jours, tout va bien 🙂 mais bon une choucroute tous les jours ça doit être un peu pénible à la longue!

  3. Merci pour cet article. J’avais vu passer l’info mais je l’avais pas trop pris au sérieux.
    Bref je vais pas changer mon alimentation, je bois pas, je fume pas, mais je mange du saucisson 😛
    Vive la vie !

  4. Arrelle

    Enfin quelqu’un qui ne fait pas que de passer les informations déformées d’un quelconque média intermédiaire, et en plus qui analyse réellement le communiqué de presse. J’en crierais presque Alléluia. Ca fait du bien de voir des personnes prendre le temps de vérifier et décrypter l’information. Parce que depuis hier je n’ai pas vu grand monde le faire, bien au contraire, à mon grand dam.

    • Bienvenue sur le blog! Merci beaucoup pour ton message 🙂 je suis contente de voir que les « analyses » sont appréciées 🙂

      • Arrelle

        Merci et de rien. 🙂 Je viens visiter de temps en temps depuis quelques temps même si je n’avais pas commenté jusqu’à aujourd’hui. Tout est intéressant sur le blog, que ce soit les articles, les photos ou encore les analyses 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>