Réveillon de Noël et jour de Noel au Mexique

Bonjour,

Edit : Cet article avait été programmé (matin heure US soit 15h heure FR) pour ce jour funeste du 7 janvier 2015, autrement dit il a été publié après les évènements. Je suis désolée si cela a choqué certains et certaines que je publie à ce moment là sans un mot de plus. C’est juste une mauvaise coïncidence de ma programmation d’article, je n’avais pas encore eu connaissance de l’affaire.

Voici la suite de nos vacances de Noel au Mexique. Si vous avez raté le début, c’est par ici : Direction le Mexique pour Noël.
Nous voici donc le 24 décembre 2014. Et …. il pleut des cordes!!!

Le réveillon de Noël au Mexique

Le matin du 24 nous en profitons pour aller à un marché de Noël qu’a recommandé quelqu’un de la famille d’Ixchel. Nous partons donc en Coccinelle avec Thomas, Nathan, Nico et moi. On va au point indiqué et… rien. Ah si un supermarché avec une extension sur le coté marqué Noel. OK soit, on rentre dans le magasin on se dirige vers l’extension. Ah ben en fait, c’est pas du tout un marché de Noël, mais juste une extension du magasin spéciale pour les jouets de Noël. Ok bon perdu. Pendant ce temps, il s’est mis a vraiment pleuvoir beaucoup et c’est ce moment que choisi Nathan d’avoir faim et donc de commencer à pleurer. Ah hum mais son biberon est dans la voiture, sur le parking et il pleut des cordes. 4, 3, 2, 1 sprint c’est parti! On s’entasse dans la voiture, on lui donne le bib, ouf ça va mieux 🙂

On revient donc à la maison après cet échec, Ixchel nous fait de très bonnes quesadillas (du fromage de Oaxaca dans une tortilla et tout ça cuit ou chauffé).

On passe le reste de l’après midi à jouer avec Nathan, emballer ses cadeaux (alors que on est d’accord il s’en fout complètement à 3 mois), discuter (à moitié en espagnol/anglais et même français si je ne connait ni le mot en espagnol ni en anglais).

Le réveillon de Noel se passe chez les parents d’Ixchel, nous nous remettons donc dans la coccinelle (4 adultes et 1 couffin énorme de bébé + les cadeaux). A vrai dire, même sans ceintures de sécurité (yen a pas ça tombe bien), on ne peut pas aller bien loin.

voiture coccinelle

photo Wikipedia

Sur la route, les rues sont devenues des piscines avec la pluie. Il n’y a évidemment rien de prévu pour l’écoulement des eaux (comme en Californie), les trous dans la route n’aident pas non plus. A un endroit il y a plus de 20cm de flotte sur la route (qui est donc devenue une rivière), on passe tant bien que mal, mais c’est bon.

En arrivant, je m’invite dans la cuisine pour voir comment se prépare le repas (en fait, j’avais demandé si je pouvais aider à préparer pendant l’après-midi, mais vu le temps qu’il faisait, on a complètement oublié). Je ne vois donc que la préparation du Ponche.
Le Ponche est le punch mexicain donc, il n’est pas alcoolisé. C’est entre le thé et la salade de fruits.

Mexique Noel Ponche

Elles vont faire cuire et réduire pleins de fruits, de la cannelle et de la cane à sucre dans une grande marmite (taille standard dans cette maison, ils ont pas plus petit). Le Ponche sera ensuite servi chaud avec un bâton de cane à sucre. On discute (tant bien que mal) avec toute la famille en attendant le début du repas.

Ce soir, nous aurions dû faire Posada aussi. Mais avec le temps cela a été annulé. La Posada se déroule du 16 au 24 décembre, les gens font des processions dans les quartiers et vont manger chez les voisins. Elle se termine par une piñata (je vous reparle de la piñata dans le prochain article).

Au menu ce soir :
– On commence par une soupe crémeuse blanche (non piquante) et très sympa. Je ne me souviens plus du nom, mais on m’indique que cela pourrait être « sopa de elote » (avec du maïs)

Mexique Noel soupe

– On continue par de la viande de porc en sauce servie avec des fruits et des spaghettis à la crème. Alors comme je me doutais, les spaghettis ne piquent pas, la viande et les fruits non plus… mais la sauce… picoso picoso!!! Ce plat s’appelle le Lomo. C’est très bon aussi!

Mexique Noel lomo

– On fini par le Ponche que l’on a vu tout à l’heure… et WOW pinaise que c’est bon ce truc!!! C’est servi chaud (le bâton est de la cane à sucre) avec les fruits au fond de la tasse. Je suis fan du Ponche! J’ai demandé la recette à la maman, on va pouvoir tester d’en refaire un (si on trouve tous les fruits qui vont bien).

Mexique Noel Ponche

Pendant le repas et après, nous discutons encore, notamment de la région du père d’Ixchel : Guerrero. Il nous montre le sombrero et les chaussures typiques de là bas. Et ils nous font aussi écouter les musiques traditionnelles de cet état.

Mexique Noel sombrero guerrero

Nico avec le sombrero de Guerrero :

Mexique Noel sombrero guerrero

Et moi avec le sombrero tel qu’on le voit depuis l’Europe, qui est en fait celui des Mariachis (je vous reparle des mariachis dans le prochain article aussi).

Mexique Noel sombrero guerrero

A minuit, ben.. pas grand chose! Tous les enfants dorment depuis un petit bout de temps, donc ben ils verront leurs cadeaux demain. Seuls Thomas et Ixchel ouvrent les cadeaux pour Nathan.

Mexique Noel

(oui c’est un pot de chambre rose Minnie sur la photo)

Aparté cadeaux au Mexique : Ils font des cadeaux le jour de Noel (pas forcément emballés comme on peut le voir sur la photo) ainsi que le 6 janvier (pour les rois mages). De ce qu’on a compris, les cadeaux « plus petits » sont à Noel et la grosse majorité pour le 6 janvier.

Le jour de Noël au Mexique

Aujourd’hui c’est le 25 décembre. Matinée tranquille puis direction une fabrique de Pulque dans un bled perdu à côté de Mexico.

On part donc avec toute la famille en combi. On est 9 adultes et 2 enfants (de moins de 1 an) là dedans:

Mexique Noel Mexique Noel

On sort de Mexico City (désolé pour la qualité des photos, je les ai faites en roulant) :Mexique Noel Mexique Noel Mexique Noel

De jolis fanions dans une ville traversée. Toutes les rues étaient comme ça, c’est super joli, ça scintille au soleil en plus :Mexique Noel

Aparté musicale : OUI ils écoutent la bamba en vrai au Mexique, on l’a eu dans le combi. C’est pas juste du folklore! Et c’était pas non plus juste pour nous faire marrer. Pour ceux qui cherchent le rapport, la bamba est la musique de la pub ol del paso 😉

Le Pulque est un alcool d’agave, l’agave c’est ça :

Mexique Noel agave

Ils font un énorme trou au milieu et récupèrent à la louche le liquide qui est dedans, qu’ils font ensuite fermenter :

Mexique Noel  agave pulqueDe ce qu’on comprend des explications du gars qui fait le pulque (c’est à dire moi que dalle et Nico un peu), le Pulque est une boisson pré-hispanique réservée à la hiérarchie du clergé. La chute de l’empire aztèque permet maintenant à tout le monde d’en boire. Il se boit nature ou avec des arômes (fraise par exemple). Le gars nous explique aussi qu’ils font le meilleur Pulque de Mexico (oui ben il va pas dire le contraire), que « en bas » ils rajoutent des trucs dedans et du sucre.

Une dame fait aussi des quesadillas (à la bonne franquette!) pour accompagner le Pulque. L’avantage (pour moi) des quesadillas c’est que s’ils ne mettent rien d’autre que du fromage, à priori c’est pas picoso! Un vieux jukebox joue des musiques traditionnelles mexicaines.

Mexique Noel quesadillas Mexique Noel quesadillas

Et la vue depuis le petit village, au fond au loin, c’est Mexico City :

Mexique Noel pulque Mexique Noel pulque

A suivre… une tentative de baptême, les basiliques de Guadalupe de Mexico et Xochimilco…

A+

Karine

Rendez-vous sur Hellocoton !
Vous aimez? Partagez!Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

9 commentaires sur “Réveillon de Noël et jour de Noel au Mexique

  1. Je suis jalouse …

  2. Pititefleur

    J’adorerais visiter ce pays en étant chez les habitants et être immergée dans leur culture culinaire et spirituelle.

    • C’est vraiment différent de visiter quand on est chez l’habitant. Disons que clairement on ne serait pas aller dans ce bled pour boire le pulque en tant que touristes seuls!

  3. Wahou une semaine en immersion, c’est génial !
    Ils parlent quelle langue ? Espagnol ou Mexicain ou mélange ?

    • C’est de l’espagnol, en tout cas avec mon niveau scolaire j’y suis arrivée, après ya quelques mots spécifiques mexicains.

      • Et je rajouterai meme qu’il est beaucoup plus facile de discuter avec des mexicains qu’avec des espagnols : ils parlent beaucoup beaucoup moins vite 😀

  4. J’aime beaucoup cet article qui nous fait découvrir les traditions du pays. J’aime toujours voir comment ça se passe ailleurs que chez nous, ne pas regarder juste le bout de son nez…

    J’adore la coccinelle et le combi Wolkswaggen ! Et j’aime par dessus tout ta photo d’agave au soleil couchant.

    Je n’ai jamais mis les pieds au Mexique, mais ce soir, j’ai eu l’impression d’y être un peu. Merci pour ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>