Road Trip 2015 : le zoo de San Diego #2

Salut,

 

Voici la suite de notre visite au zoo de San Diego, parce qu’il n’y a pas que des pandas dans ce zoo.

Après les zèbres, nous sommes allés du coté du froid et des ours polaires :

zoo de san diego ours polaire

Puis on redescend vers les animaux du coin. Alors ça c’est une photo spéciale pour Lucie… Ceci est un Mountain Lion!
Oui oui tu sais le truc que l’on peut croiser à Rancho San Antonio park ou tout autre parc de la région :

zoo de san diego mountain lion

Cela a donc la taille… d’une panthère, lionne ou ce genre de choses! Comment ils disent déjà si on tombe nez à nez avec eux?

mountain lion

Panneau que l’on peut voir au début des sentiers de balades dans la Silicon Valley

Ah oui « se faire plus gros qu’on en a l’air » et « Attaquer s’ils attaquent » ? 😀 😀

On a ensuite croisé les plus gros rongeurs connus (les machins ocres), ils ont la taille d’un gros chat :

zoo de san diego

Des suricates, aussi appelés « sentinelles du désert », vous allez vite comprendre pourquoi :

zoo de san diego lemurien

Maman suricate et bébé suricate :

zoo de san diego lemurien

 

Un joli pigeon :zoo de san diego

 

Un gros orang outan :

zoo de san diego orang outan

On arrive vers le coin des hippopotames, coucou toi :

zoo de san diego hippopotame

Il y a des vitres pour les voir evoluer sous l’eau… c’est juste énorme (dans tous les sens du terme). La bestiole en elle-même est énorme et c’est excellent (énorme) de les voir bouger sous l’eau, un mélange de grâce et d’humoristique.

zoo de san diego hippopotame

J’ai pas pu faire de video sous l’eau (je vous en ai trouvé une sur youtube quand même), mais c’est énorme la façon dont ils bougent leurs petites pattes pour « nager » et ils rebondissent au fond de l’eau de temps en temps :

 

zoo de san diego hippopotame

On passe devant l’enclos des gorilles, voici donc papa gorille :

zoo de san diego gorille

Et maman gorille et bébé gorille :

zoo de san diego gorille

Les jolis flamants roses, je suis toujours étonnée de voir leurs pattes qui ressemblent à des bouts de bois :

zoo de san diego flamant rose

Puis on arrive vers les grenouilles. Mais attention, des grenouilles toxiques (phyllobates terribilis me dit wikipedia). Elles sécrètent sur leur peau une substance (en quantité 700-1900 ug) qui empêchent les nerfs de transmettre leur impulsion électrique et empêchant donc les muscles de se contracter. Sachant que le cœur est un muscle, je ne vous fait pas un dessin. Il faut savoir que 120ug de cette substance suffit à tuer un homme. Ces charmantes bestioles habitent en Colombie.

Comment savoir qu’une grenouille est toxique ? C’est simple, elles sont hyper colorées :

zoo de san diego gremouille zoo de san diego gremouille

zoo de san diego gremouille

Et d’autres grenouilles bizarres, on dirait qu’elles sont faites de porcelaine :

zoo de san diego gremouille

Et on finit le zoo, à la nuit tombée. Il y a des télécabines pour aller de l’extrémité Nord au Sud du zoo :
zoo de san diego

 

Globalement la journée au zoo de San Diego était bien sympa, j’ai enfin pu voir des pandas et des koalas! Il y a quelques espèces qui sont relativement rares dans les zoos et d’autres beaucoup plus communes (girafes, éléphants, lion, singes…). Ils ont pas mal de projets de conservation des espèces, notamment les rhinocéros (avec un centre de sauvetage et de reproduction), des pandas géants, des éléphants mais aussi des condors californiens. Partout dans le zoo, on a des affiches (explicatives et ludiques pour les enfants) sur ces projets, le pourquoi, ce qu’ils font…
Le point négatif du zoo c’est les bus. Il y a des visites en bus possibles (ticket en plus de l’entrée) qui vous font faire le tour du parc en 45min. Sur le principe c’est pas mal pour les enfants qui veulent plus marcher, les papys-mamies ou les handicapés. Mais le problème c’est que ce sont des bus à deux étages donc ENORMES. Et à certains endroits ils circulent sur la route et toi sur le trottoir. Ce qui fait un truc globalement assez dangereux (surtout quand tu veux traverser pour aller d’un enclos à un autre), pénibles (pas possible de marcher tranquillement sans faire attention au trafic, parce qu’il n’y a pas qu’un bus qui tourne) et surtout très bruyant!

Voila

A suivre, notre découverte du voyage : Joshua Tree National Park!

A+

Karine

Rendez-vous sur Hellocoton !
Vous aimez? Partagez!Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

2 commentaires sur “Road Trip 2015 : le zoo de San Diego #2

  1. C’est dingue tous les animaux qu’ils ont !
    Trop hâte de le faire !
    Waouuu les mountain lions t’as vraiment pas envie de les croiser en te promenant :/

  2. Chris

    Super la visite du zoo! Je plains les ours polaires avec la température ambiante déjà ceux du zoo de La Flèche dans mon département sont souvent allongés par terre alors là-bas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>