Allons visiter Google!

Bonjour,

Il y a deux semaines, l’ex maitre de stage de master de Nico est venu dans la Silicon Valley. Il est polonais, habite Paris, bosse chez Google et avait des conférences ici! On en a donc profité pour le voir!

Au programme de ces moments :
– manger un morceau dans un pub Irlandais (enfin se disant pub irlandais), le mercredi soir.
– lui faire visiter Stanford le vendredi matin
– nous faire visiter Google le vendredi apres midi

Le quizz dans le pub irlandais

On a passé une bonne soirée dans le pub, sans le faire exprès nous sommes tombés sur le jour du Quizz. Ils distribuent des feuilles de réponses sur les tables et font un quizz sur certains écrans géants. Oui les autres écrans géants retransmettent du baseball, du football américain et du basket, tout en meme temps, suffit de choisir sa télé pour regarder ce que tu veux!
On était donc 3 à répondre aux questions. Première partie du quizz : ils passent des photos de personnes célèbres (dans le monde ou aux US) et on doit dire dans quelle tranche d’age ils sont (20-40, 40-50, +50) ainsi que leurs noms. On a donc bien rempli nos cases pour les ages mais on avait pas compris le jeu en entier du coup, on avait pas noté les noms. Accessoirement on en a reconnu 2 sur 5 (Adele et David Copperfield). Aucun de nous 3 ne connaissait les autres!

Le second round, c’était des questions de culture générale : le nom d’un oiseau avec un grand bec en Australie, où se situe le Parthénon, le nom de l’ère venant apres le mezozoique… On a eu plus de bonnes réponses cette fois ci comme il y avait pas mal de questions géographique sur l’Europe 🙂 Facile!

Le 3eme round nous a coulé au niveau des points. Ils passaient une phrase de chanson et il fallait donner les 3 mots après, le chanteur et le titre de la chanson. En français je m’en serait bien tirée, mais là on ne connaissait qu’une seule des chansons sur 5 et juste pour l’avoir entendu quelques fois, il y a quelques années… Mais bon c’est marrant du coup d’inventer les paroles qui pourraient venir après 😀

Le dernier round, c’était des définitions et il fallait donner le nom du truc défini. Un petit indice nous disait « commence par V », « contient les lettres C.I.A », « prénom william »… mais c’était très américano américain comme questions, du coup vraiment pas simple.
Mais c’était marrant comme soirée!

Visiter Google

Le vendredi matin après la visite de Stanford (article à venir), nous sommes allés chez Google. Nous avons eu droit à un badge visiteur parrainés par notre hote. Il était midi et demi, du coup, nous sommes d’abord allés manger. Il y a des tas de zones de restaurations sur tout le campus Google, c’est totalement gratuit pour les employés et pour les invités! Vous aurez le choix entre des restaurations proposant : des buffets chaud et froid, des stands viandes, poisson, des burgers, de la nourriture indienne, des pâtes… Mais aussi des stands de glaces, de smoothies, de gâteaux. Impossible de crever de faim par ici!

Nous sommes allés vers la restauration burgers (j’aurai bien testé les stands indiens mais Nico préférait les burgers). On arrive au comptoir, on commande ce qu’on veut sur la carte d’une dizaine de plats (burgers normaux, burgers végétariens, pancakes, sandwiches…), et ils nous le donnent. Accessoirement le burger était très moyen.
Nous avons aussi pris de l’eau parfumée… on avait le choix entre carottes, kiwi et thym! C’est très léger, on se dit qu’il y a un petit gout sans forcément savoir ce que c’est. Les américains n’aiment pas bien l’eau tout seule, il ajoutent systématiquement un truc dedans, souvent des rondelles de citron (en plus de 15 glaçons).

Et en dessert, nous sommes allés faire une glace italienne (6 parfums au choix) en ajoutant dessus des pépites de chocolat (yavait aussi d caramel, des bonbons et un autre truc). En libre-service, il y avait aussi pleins de sortes de thés, de cafés, de soupes, de yaourts, de petites boites de lait parfumées à tout et n’importe quoi, des petits pots de glace, des sandwichs….

Bref, passons à la visite!
visiter google

visiter google

Coucou bonhomme Android!
visiter google

visiter google

Ah nous passons devant un stand de smoothies, parait qu’ils sont bons ok on y va. On a donc le choix entre une dizaine de parfums, je prend mangue et Nico prend framboise. Ils sont sympas mais un peu épais! Ok maintenant on a clairement plus faim du tout!
De ce qu’il nous disait, vous avez toujours un frigo avec des trucs à disposition à moins de 15 min de votre bureau, quelque soit le lieu de votre bureau sur le campus (et c’est absolument immense!).

Les parcs à vélos sont aussi aux couleurs de l’entreprise.
visiter google

Il y avait un mini musée Google. Nous avons pu voir l’historique de Google street view (avec une des voitures ci-dessous), comment ils ont fait pour assembler les photos, les problèmes techniques (par exemple les grenouilles qui se collent aux caméras pendant les prises de vues vers les étangs), les personnes qui font exprès de se déguiser quand ils savent que la voiture google passe chez eux…
visiter google

Dans ce musée, il y avait aussi des écrans disposés à 360 degrés, on pouvait choisir le lieu à visiter et faire tourner les caméras ou avancer la caméra pour « visiter virtuellement »! Le tout bien sur basé sur des images google street view. On a ainsi pu voir le Grand canyon, Versailles et le chateau de Chillon (Suisse) par exemple. Il y avait beaucoup d’autres points de visite possible.
Je n’ai pas pu faire beaucoup de photos, le vigile était sur les dents et nous suivait de près. Il était pourtant autorisé de faire des photos dans ce « musée » mais il avait peur que je me sauve et aille faire des photos dans les bureaux juste au dessus. Après je trouve ça idiot de mettre cette partie, clairement orienté public au milieu d’un batiment de bureaux et avec des escaliers et ascenseurs partout pour accéder aux bureaux en question… Mettez le dans un batiment à part, ce serait plus simple!

Un dinosaure accueille les visiteurs, il avait encore son costume d’Halloween quand nous y sommes allés.
visiter google

Des vélos (toujours aux couleurs de Google) en libre accès partout sur le campus.
visiter google

Et des chaises de plein air…
visiter google

Il parait qu’il y a aussi des pistes de bowling et des fauteuils de massages (toujours tout gratuits) mais nous n’avons pas eu le temps de les voir (notre hote avait un rendez-vous de boulot).
En repartant vers le guichet d’accueil, nous avons aussi vu une salle de jeux (baby foot, baby baseball, canapés…) et un toboggan! Il permet de descendre sans prendre les escaliers! Non c’est pas pour les feignants juste pour les grands enfants!

En somme c’était assez sympa de visiter Google. Je trouve ça vraiment intéressant la façon de faire des entreprises américaines dans ce type là. Ils offrent un maximum de services gratuits à leurs employés, des espaces de détente, pas d’horaires de boulot vraiment fixes. En fait, ils travaillent plus à la carotte qu’au baton comme les entreprises françaises le ferait. Ici c’est plus « si tu atteints les objectifs tu as le bonus machin, truc, bidule » en France c’est plutot « si tu n’atteints pas l’objectif, tu auras des soucis ».
Ces espaces détentes permettent aussi aux employés de discuter entre eux de façon plus informmelle, de mieux se connaitre, de partager des idées (boulot ou pas). Et il est bien connu que les discussions informelles permettent souvent le départ de bonnes idées, collaborations ou projets 🙂

C’est une autre façon de voir les choses. C’est un la même chose dans le reste de la société américaine, ils appliquent le comme dirait Lorie (ou Rafarin). De ce que j’ai compris, c’est comme ça ici, jamais de remarques négatives à l’enfant ou aux parents, toujours le tourner de façon positive. Pareil dans le sport, pareil partout, toujours des encouragements et tirer le positif.
Parfois si cela est poussé trop loin cela peut tomber dans le très artificiel ou sonner faux. Mais je trouve ça intéressant de chercher le positif. Peut être qu’un mix entre la façon de faire française et l’américaine serait intéressante!
En tout cas, j’aime bien la façon de faire de ces entreprises, c’est toujours plus agréable de travailler dans ces conditions.

Et vous vous en pensez quoi de cet « esprit positif permanent »?

Voila
A+
Karine

Rendez-vous sur Hellocoton !
Vous aimez? Partagez!Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

18 commentaires sur “Allons visiter Google!

  1. Ah ça c’est une visite que j’aimerais bien faire ! 🙂

    • C’est assez rigolo à faire 😀 Il faut y aller le ventre vide en tout cas!

  2. Une visite qui donne envie ! Tu es une belle chanceuse ! Tu as pu tester le tobbogan ?

    • Non on a pas pu faire le toboggan il est uniquement pour les employés!

      • C’est un peu dommage, ça…

        • Question de oduble sécurité en fait :
          1) on peut pas aller dans les bureaux en tant qu’invités et là le toboggan partait des bureaux
          2) si tu te fais mal en descendant c’est leur responsabilité donc 0 risque comme ça.

  3. Travailler aux US est la raison pour laquelle il est quasi impossible de travailler en France par la suite (en tous cas je n’ai pas pu tenir… Tu atteins tes objectifs et on te dit : C’est bien, mais tu aurais pu mieux faire et puis on a pas d’argent donc ton salaire ne bouge pas. Merci quand même !)

    Ici les salaires montent vite, tout est fait pour t’encourager. Google est au top mais ce n’est pas une exception : La bouffe gratuite, les horaires souples, etc. c’est super courant. Plusieurs de mes clients sur Sacramento travaillent de la même façon.

    Chez Google, tu peux aussi passer 20% de ton temps sur un projet de ton choix, perso ou en équipe. C’est comme ça que l’on a GMail, Google Reader, et pas mal d’autres services aujourd’hui.

    Le résultat de cet esprit positif, il est énorme : Le monde entier utilise les services ou produits de Google, Apple, HP, Microsoft, etc. En France, on a bien du mal a exporter notre TGV, nos voitures sont totalement absentes d’Amérique du Nord, coté informatique nous sommes simplement inexistants a l’échelle mondiale… CQFD.

    • J’aime bien le concept des 20% du temps sur un autre projet, je ne savais pas qu’ils faisaient ça.
      Après je ne sais pas si cela vient de là que les entreprises ne s’exportent pas dans le monde, ailleurs en Europe c’est un peu similaire (en Suisse en tout cas, et ils exportent pleins de choses… montres en tête). C’est juste un point de vue différent.

      Après je suppose qu’il y a aussi des pressions dans ces grosses boites meme si elles ont ce genre de politique.

      • Je sais pas. Encore une fois, les gens peuvent changer de job comme de chemise, donc le seul moyen de retenir les bons employés, c’est d’être sympa avec eux. Si trop de pression, l’employé part pour la boite voisine (voir plus loin… ils n’ont pas peur de faire 2-3 heures de route par jour pour aller bosser). Dans la Silicon Valley, c’est pas les jobs qui manquent de toutes façons..

        • Oui elle est peut être là la différence, le marché de l’emploi qui n’est pas tout à fait au même point. Quoique en Suisse, le taux de chomage aussi est bas…

  4. Moi, ce que je retiens, c’est la nourriture ! Ça donne envie d’y aller rien que pour ça :p
    Dommage pour le toboggan géant…

  5. On n’était pas rentrés la dernière fois lors de notre visite, mais ça a l’air vraiment top !!!
    Merci pour ce partage d’expérience 🙂

    • Je ne sais pas si la visite est uniquement autorisée avec les employés ou si ils en organisent avec l’acceuil.

  6. C’est une visite que j’aimerais vraiment faire. Les employés ont l’air d’avoir de la chance de bosser là-bas, même si ça ne doit pas être de tout repos.

    • Non c’est sur qu’il y a de la contrepartie à tout ça, mais vu de l’extérieur ça fait envie en tout cas!

  7. Coucou, je suis actuellement en stage chez Google justement mais à Paris et je dois dire que c’est axactement le même état d’esprit ici !
    J’avais été impressionné le premier jour par toute cette nourriture (que du fait maison). De plus tout est fait pour que les employés se sentent bien et je trouve ça fantastique (salle de musique, de sport, de jeux etc … ).
    Bref pour moi c’est une entreprise de rêve

    PS : à paris pas de tobogan pour les escaliers par contre 🙁 …

    • J’aime bien cet environnement d’entreprise, c’est toujours plus sympa de travailler dans cette ambiance! A dommage pour le toboggan!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>